Une première forêt nourricière à Douglastown

338

Une vingtaine de bénévoles ont procédé à la plantation d’une première forêt nourricière au Centre communautaire de Douglastown, le weekend dernier.

Il s’agit d’un projet pilote au coût de 3 500 $ chapeauté par la Maison aux Lilas de l’Anse, dans le cadre du projet Cultiver pour bien manger.

La corvée a permis de planter une centaine d’arbres et d’arbustes à fruit, dont des pommiers, des pruniers, des noisetiers et des prunes cerise.

Le superviseur du projet, l’arboriculteur Samuel Pinna, mentionne quelle sera son intervention le printemps prochain.

 

Il admet que plusieurs facteurs peuvent avoir des incidences sur le développement de la plantation de forêt nourricière.

 

Toutefois, Samuel Pinna affirme que notre climat maritime représente des avantages comparativement à d’autres régions du Québec.

 

Les récoltes de la forêt nourricière pourront servir à la confection de tarte, de compote et de cidre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here