Une relance économique souhaitable le plus tôt possible

186

Au-delà des impacts négatifs causés par la pandémie de COVID-19, il est primordial que la Gaspésie prépare sa relance économique le plus rapidement possible.

C’est le point de vue du nouveau président et chef de la direction du Conseil du patronat du Québec, Karl Blackburn, qui affirme qu’il faudra s’assurer d’une relance économique sécuritaire et durable.

En avril dernier, le CPQ a lancé un document de travail à cet effet qui établit plusieurs paramètres afin d’orienter la future relance économique à court, moyen et long terme.

Selon son président, l’une des alternatives à explorer serait le secteur de l’innovation avec le soutien des 2 paliers de gouvernement :

 

Pour Karl Blackburn, l’heure est déjà venue pour la Gaspésie de se préparer puisqu’il y aura bel et bien une relance. Toutefois, il faut éviter une 2e vague qui viendrait freiner cette reprise des activités économiques.

À son avis, certains secteurs tels que le tourisme et l’hôtellerie seront encore fragilisés jusqu’au début de 2021. C’est pourquoi il demande l’intervention du gouvernement fédéral :

 

De plus, Karl Blackburn affirme que l’industrie du tourisme devra aussi composer avec l’absence du tourisme international. Une raison de plus pour que le gouvernement fédéral prolonge la subvention salariale jusqu’en 2021 :

 

Le président du Conseil du patronat demeure tout de même optimiste face à la relance de l’économie de la Gaspésie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here