Variole simienne, Yv Bonnier-Viger lance un appel à la vigilance

180
Le Dr. Yv Bonnier-Viger. Photo: Richard O'Leary

Le directeur de la Santé publique de la Gaspésie et des Îles tient à sensibiliser la population de la région vis-à-vis la variole simienne.

Le nombre de cas grandissant dans la province, particulièrement à Montréal, incite des directeurs de santé des régions du Québec à inviter les hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes à être prudents.

Sans vouloir stigmatiser ces personnes, les plus récentes statistiques démontrent une situation particulière. Les données de lundi précisent qu’il y a 132 cas dans la province qui sont tous reliés à cette clientèle, exception faite de 2 ou 3 cas.

Le Dr Yv Bonnier-Viger précise qu’il n’y a pas de personnes infectées en Gaspésie. Il demande cependant à celles qui iront à Montréal d’être vigilantes :

 

Le directeur de la santé ajoute que la population en général pourrait contracter la variole simienne dans le cas de contact étroit ou prolongé avec une personne malade.

Yv Bonnier-Viger confirme que des vaccins seront disponible pour les personnes à risque dans la région à titre de prévention ou de traitement.

 

Le docteur confirme que les personnes qui sont nées avant 1970 devraient être immunisées grâce au vaccin contre la variole qui a été administré à cette époque :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here