Victoire serrée pour Alexandre Boulay

1912

Suite à un vote extrêmement serré, Alexandre Boulay a été élu, hier, dans la circonscription de Gaspé.

Le représentant du parti libéral a obtenu 33,79 % des voix, contre 33,05 % pour sa plus proche rivale, la péquiste, Méganne Perry Mélançon. Seulement 132 votes les séparent.

Après le dévoilement des résultats, Alexandre Boulay est apparu avec une attitude de vainqueur devant ses militants qui s’étaient regroupés dans son village natal, à Rivière-au-Renard.

 

Avec un gouvernement caquiste majoritaire, il est conscient du défi que cela représente de se retrouver dans l’opposition.

 

Comme il l’a martelé pendant la campagne, son dossier prioritaire sera la démographie.

 

De son côté, Méganne Perry Mélançon était très émotive lors de son discours. Elle a avoué avoir du mal à analyser les résultats.

 

La candidate péquiste défaite dans Gaspé (à gauche), Méganne Perry Mélançon. Photo : Geneviève Gélinas

La candidate défaite a tout de même eu quelques bons mots pour son adversaire.

 

Comme son chef, Jean-François Lisée, a annoncé qu’il quittait son poste, après avoir été battu par Vincent Marissal de Québec Solidaire, elle a tenu à le saluer.

 

Elle entend maintenant terminer sa formation universitaire et ne ferme pas la porte à se présenter de nouveau à de prochaines élections provinciales.

Par ailleurs, bien que la Coalition Avenir Québec soit entrée en force dans la province, le candidat dans Gaspé, Louis Lebouthillier, a fini la course en 3e position, avec 19 % des voix.

Il avait des sentiments partagés, hier, quand nous avons discuté avec lui.

 

Enfin, le candidat de Québec solidaire, Alexis Dumont-Blanchet, a obtenu13 %. Il a toutefois rappelé qu’il s’agissait d’un meilleur résultat qu’en 2014, alors que son homologue avait obtenu 5 %.

Concernant l’arrivée au pouvoir de la CAQ, il a eu du mal à cacher sa déception.

 

Le taux de participation dans Gaspé a été de 60 % sur 30 000 électeurs, soit 3 % de moins qu’en 2014. Des 17 968 bulletins valides, 311 ont été rejetés.

Ailleurs en Gaspésie, Sylvain Roy du Parti Québécois a été réélu dans Bonaventure et Joël Arseneau, aussi péquiste, fait passer les Îles-de-la-Madeleine du rouge au bleu foncé.

Rappelons en terminant que la CAQ a obtenu 74 sièges au Québec et un total de 37 % des votes. Le taux de participation a été de 66 %.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here