Yv Bonnier-Viger surpris du départ d’Arruda

504
Le Dr. Yv Bonnier-Viger. Photo: Richard O'Leary

Yv Bonnier-Viger dit être surpris de la démission d’Horacio Arruda, mais estime que la position d’un directeur national de la santé publique peut aussi devenir difficile.

Le directeur de la santé de la Gaspésie et des Îles affirme que rien n’a transpiré de la part de son directeur national de quitter ses fonctions.

Dans ce sens, Yv Bonnier-Viger est étonné de la décision d’Horacio Arruda et croit qu’il a toujours fait son travail avec cœur :

 

En contrepartie, le directeur confie également que les décisions du Dr Arruda n’ont pas toujours fait consensus :

 

Yv Bonnier-Viger ajoute que le travail d’un directeur de la santé publique peut devenir extrêmement difficile lorsqu’il doit composer avec les instances politiques qui ont aussi leur point de vue :

 

Horacio Arruda a été directeur de la santé publique pour la Gaspésie et les Îles en 2014, lorsque des directeurs régionaux, dont Arianne Courville, ont remis en bloc leur démission.

Les directeurs régionaux étaient en désaccord avec l’interdiction d’être salariés de la RAMQ tout en remplissant leurs fonctions.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here