CONTRADICTION DES PROPOS DE LA MAIRESSE DE CLORIDORME

    216

    cloridorme 2

    La conseillère et mairesse suppléante de Cloridorme, Nathalie Francoeur, réfute certains propos de la mairesse démissionnaire, Jocelyne Huet.

     

    La conseillère qui siège à la municipalité depuis 2013 explique que l’ambiance entre les conseillers et la mairesse était généralement appropriée jusqu’au moment ou les sculptures de l’artiste Claude Rioux ont été enlevées.

    Nathalie Francoeur explique qu’il est normal que le conseil ait résolu de retirer les œuvres sans en aviser la mairesse Jocelyne Huet, puisque cette dernière était en conflit d’intérêts en raison de ses liens avec l’artiste.

    Concernant les déclarations de Jocelyne Huet sur la place importante que la directrice prenait à la municipalité,  Nathalie Francoeur affirme qu’il n’en est rien. Selon la conseillère, la direction jouait son rôle et le conseil a toujours assuré la gouvernance de la municipalité.

    Vendredi matin, la direction municipale précisait n’avoir reçu aucun document officiel de Jocelyne Huet confirmant sa démission. La municipalité se donne jusqu’à la prochaine réunion du conseil, lundi soir, pour recevoir une confirmation.

    Entre-temps, la direction affirme qu’il y aura une élection à la mairie de Cloridorme au cours de l’automne.

    Journaliste: Richard O’Leary