De nouveaux appels d’offres d’Hydro-Québec pour l’énergie

579

Hydro-Québec s’attend à lancer de nouveaux appels d’offres d’énergie pour répondre à la hausse de la demande d’électricité prévue à partir de 2027, ce qui représente un vent d’opportunité pour l’éolien.

Le plan d’approvisionnement de la société d’État pour les prochains 10 ans démontre que les surplus actuels d’énergie vont fondre et seront nuls à partir de 2027, combinés à une demande qui sera grandissante jusqu’en 2029.

Selon les projections, Hydro-Québec devrait donc lancer un appel d’offres d’énergie d’ici 3 à 5 ans pour répondre à ses besoins liés à la croissance naturelle et au développement de nouveaux marchés ainsi qu’à l’électrification des transports.

Sans vouloir favoriser l’éolien, Maxence Huard-Lefebvre explique que le secteur pourrait être un fournisseur important grâce aux parcs existants qui verront leurs contrats se terminer avec Hydro-Québec:

 

De plus,  les données démontrent que les parcs éoliens qui sont ré-équipés se compétitionnent à des prix très concurrentiels,contrairement aux nouveaux parcs qui doivent inclure des dépenses supplémentaires, comme les routes d’accès ou les lignes de branchement au réseau d’Hydro-Québec:

 

Afin de favoriser le plus de joueurs possible, la société d’État pourrait aussi étendre la période d’appel d’offres sur quelques années afin de permettre à un plus grand nombre de propriétaires de parcs éoliens d’y participer:

 

Les parcs qui termineront leur contrat en Gaspésie sont  ceux de l’Anse-à- Valleau en 2027, Carleton en 2028 ainsi que Mont-Louis, Montagne Sèche et Gros Morne en 2031.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here