Déconfinement et immunité naturelle, attention à ne pas faire de lien entre les deux.

849

La Direction de la santé publique de la Gaspésie et des Îles affirme qu’il ne faut pas faire de lien avec le déconfinement et l’augmentation de l’immunité naturelle de la population.

La décision du gouvernement de rouvrir les écoles et certains commerces n’a pas pour but d’infecter plus de personnes à la COVID-19 pour augmenter l’immunité collective afin de faire face à une deuxième vague du virus.

Selon le Dr Yv Bonnier-Viger, la décision de Québec vise plutôt à revenir à une certaine vie plus normale en raison des problèmes causés par le confinement:

 

Selon le directeur de la santé, il n’est pas prouvé scientifiquement que les personnes qui ont  été atteintes du coronavirus  pourraient être protégées pour une deuxième vague:

 

C’est pour cette raison que le Dr Yv Bonnier-Viger affirme qu’il faut continuer de suivre à la lettre les mesures de protection pour éviter de contracter la COVID-19.

Selon lui, attendre après une immunité naturelle pourrait être long et ce, sans savoir si elle serait efficace.

Il faut plutôt contenir le plus possible le nombre de cas en attendant un vaccin qui devrait être disponible d’ici 12 à 18 mois:

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here