Processus de révision du code électoral pour Gespeg

523

Les membres du Conseil de bande de la Nation Micmac de Gespeg auront une décision à prendre relativement à leur code électoral en vue des élections qui auront lieu au début de 2020.

Le conseil actuel composé de 8 conseillers, sans la Cheffe Manon Jeannotte qui a démissionné l’été dernier, profitera de l’annonce du déclenchement des élections pour proposer une modification sur sa constitution.

Actuellement, le code électoral stipule qu’un conseiller par 100 membres compose le conseil de bande de Gespeg, en plus d’un chef.

À l’issue du mandat qu’il avait reçu pour effectuer un processus de consultation sur le sujet, il en vient au constat qu’il serait souhaitable de diminuer le nombre de conseillers puisqu’il n’a pas été possible d’obtenir de consensus jusqu’à maintenant :

 

Les membres de Gespeg auront également à clarifier la situation concernant des conseillers qui sont aussi employés, ce qui laisse entrevoir une apparence de conflit d’intérêt. Terry Shaw se retrouve lui-même dans cette situation, puisqu’il est conseiller et directeur du département de la foresterie :

 

Le nouveau conseil de bande Micmac de Gespeg aura aussi à analyser la légitimité de ses membres.

Selon Terry Shaw, 60% des 1 500 membres sont résidents de la Gaspésie et 40 % sont à l’extérieur de la région.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here