Restauration: Québec pas prêt, l’industrie veut un plan

907

François Legault affirme que le secteur de la restauration n’est pas prêt de rouvrir, alors que ce dernier misait sur le mois de juin pour la reprise de ses activités.

Après avoir été écartée dans le plan de relance économique pour le mois de mai, l’Association des restaurateurs du Québec, maintenant appelée Restauration Québec,  souhaitait avoir des réponses du gouvernement pour reprendre ses activités. Les déclarations du premier ministre lundi ont eu l’effet d’une douche d’eau froide laissant supposer un scénario plus loin dans le temps.

La présidente de Restauration Québec, Claudine Roy, affirme que la situation est critique pour près de la moitié des entreprises, particulièrement celles des restaurateurs qui ne font pas partie d’une franchise:

 

François Legault a aussi affirmé que son gouvernement viendra en aide au secteur de la restauration. Claudine Roy espère de l’aide de Québec pour aider les restaurateurs à redémarrer, et qui devront opérer à 50 % de leur clientèle en raison de la COVID-19 :

 

Afin de pallier à la mesure de distanciation sociale qui diminuera de  moitié le nombre de clients, Claudine Roy espère que les municipalités permettront l’utilisation d’espaces publics pour agrandir les terrasses, ce qui viendrait aider les entreprises:

 

Claudine Roy affirme que le monde de la restauration sera très différent d’avant la COVID-19. Beaucoup de changements seront apportés avec les mesures sanitaires, qui seront exigées afin d’opérer un restaurant :

 

Sur ce point, les restaurateurs attendent toujours des directives sanitaires de Québec pour préparer leur ouverture.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here