Formation obligatoire au Diocèse de Gaspé

281

Le Diocèse de Gaspé obligera tous ceux qui interviennent auprès des enfants à montrer patte blanche, qu’ils soient membres du clergé ou laïcs.

Cette mesure de précaution pour réduire les risques d’abus sexuels contre les enfants touchera les personnes impliquées dans les cours de catéchèse ou toutes autres activités religieuses organisées dans les paroisses.

Dans le cadre d’une tournée du diocèse, l’abbé Serge D. Tidjani s’adresse aux membres des conseils de Fabrique ces jours-ci, pour prévenir et mieux gérer des cas d’abus.

La lenteur du Vatican à dénoncer les actes répréhensibles a nui aux victimes dans leur réhabilitation et nuit aujourd’hui à l’Église, dont l’image est ternie, convient-il.  Les intervenants avec les enfants devront prouver qu’ils n’ont pas d’antécédents criminels de nature sexuelle :

 

Le chancelier soutient que chaque allégation doit être considérée avec le plus grand sérieux.  Un prêtre soupçonné, malgré la présomption d’innocence dans le système de justice canadien, devra suspendre sa pratique :

 

Pour réussir à mieux reconnaître un comportement répréhensible, le Diocèse recommande que tous ceux qui gravitent auprès des enfants suivent le  Programme Priorité jeunesse développé par le Centre canadien de protection à l’enfance, qui n’a pas de lien avec l’Église.

La tournée du Diocèse s’arrêtera à la cathédrale de Gaspé aujourd’hui à 17h.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here