La tordeuse d’épinette affecte La Pointe Gaspésienne

805

Alors que 148 000 hectares de forêts en Gaspésie ont été pulvérisés par la Société de protection des forêts contre les insectes et maladies (SOPFIM) cette année, la tordeuse de bourgeons d’épinette (TBE) a néanmoins gagné la Pointe Gaspésienne.

Plusieurs secteurs de Gaspé sont présentement affectés par cette présence flagrante, notamment ceux de Haldimand, York, Petite-France et Douglastown. Dans toute la Gaspésie, ce sont les secteurs Nord en allant vers le Sud de la Péninsule qui sont atteints.  Jean-Yves Arsenault, directeur général pour la SOPFIM :

 

La tordeuse d’épinette est constamment présente au Québec, mais elle connaît des cycles de présence plus accrue :

 

De plus, le printemps tardif et les vagues de chaleur influencent les déplacements de groupe de ces insectes:

 

Afin de prévenir la propagation, les installations de pulvérisation sont situées à l’aéroport de Gaspé.

Selon ce que rapporte M. Arsenault, un survol aérien aurait été effectué le mois dernier. Les résultats seront disponibles à mi-septembre afin d’avoir la cartographie des défoliations causées par la tordeuse de bourgeons d’épinette au courant de l’été 2019.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here