L’aide de 62, 5M$ d’Ottawa est bien accueillie

668

Le montant de 62,5 M$ annoncé par Ottawa pour venir en aide à l’industrie de la transformation de produits marins est bien accueilli.

L’Association québécoise de l’industrie de la pêche attendait cette aide afin que les usines de transformation qui ont investi pour protéger les travailleurs de la COVID-19 puissent avoir un dédommagement.

Le directeur, Jean-Paul Gagné, affirme que cette aide du fédéral va permettre aux industriels de débuter la saison avec moins d’inquiétude sur l’aspect financier:

 

C’est le cas pour le vice-président de E. Gagnon et Fils, Bill Sheehan, affirme que cette aide tombe bien après que l’entreprise ait investi plus de 300 000$ en équipement de protection contre le coronavirus. Il donne l’exemple des masques qu’il doit fournir aux employés, dont les prix ont explosé avec la COVID-19:

 

Bill Sheehan affirme aussi que le retour de cet argent dans les coffres de l’entreprise fera en sorte que le prix payé pour le crabe des neiges aux pêcheurs pourrait être plus élevé en ce début de saison:

 

L’Association québécoise de l’industrie de la pêche représente 34 usines au Québec.
Le 62,5M$ annoncés par le fédéral est pour toutes les usines de transformation de produits marins à l’est du Canada.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here