Le prix de l’essence plus élevé en Gaspésie, confirme la Régie de l’énergie

443

La Gaspésie affichait un prix d’essence le plus chère que le reste du Québec dans 34% du temps durant l’année 2019.

C’est ce que révèle un rapport de surveillance effectué dans la région par la Régie de l’énergie du Québec.

On y découvre  que dans 19 % du temps entre 2014 et 2019, c’est en Gaspésie que le prix de l’essence était le plus élevé.

Les marges de profit des détaillants ont aussi été plus élevés durant la même période que dans le reste du Québec, se situant en moyenne à 9,0 cents le litre, comparativement à 6,3 cents. L’écart s’est cependant accentué en 2019, alors que la marge est passée à 9,4 cents en Gaspésie contre 4,8 pour le reste du Québec, soit un écart de 96% selon la Régie.

Pourtant, selon le document,  le coût d’acquisition de l’essence en Gaspésie a été plus bas que dans le reste du Québec entre 2014 et 2019, les détaillants payant en moyenne 1 cent de moins.

Il faut aussi ajouter que 1 cent du litre d’essence inclus dans le prix de vente va au financement du transport collectif.

L’organisme précise cependant que 47% des stations-service en Gaspésie vendent moins de 1,2 million de litres par année alors que la moyenne au Québec est de 2,9 millions.

Par ailleurs, la régie observe que le prix de l’essence affiché à Gaspé prend un certain temps avant de se modifier, ce qui serait lié à un possible effet d’entraînement entre détaillants.

Enfin, la Régie de l’Énergie confirme que le prix de l’essence est en baisse depuis novembre 2019, moment où elle a augmenté sa surveillance sur les prix. Elle n’attribue cependant pas cette baisse uniquement à cela, étant donné que les prix sont aussi en baisse en moyenne au Québec depuis cette période.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here