Les syndicats revendiquent la reconnaissance

266

Les syndicats des secteurs de la santé, de l’éducation et de la fonction publique de la région demandent à Québec de mettre en place des solutions pour dénicher de la main d’œuvre formée.

La présidente du Syndicat des travailleurs de l’enseignement de l’Est du Québec, Anne Bernier, dénonce le recours à des personnes non-formées pour pallier aux listes de rappel dégarnies dans les commissions scolaires gaspésiennes.

Il faut donc valoriser les professions du secteur de l’éducation, dit-elle :

 

La représentante régionale de l’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux, Guylaine Michel,  souligne que le problème de recrutement s’est accéléré à vitesse grand V ces dernières années en santé :

 

Le président du Syndicat des infirmières, infirmières auxiliaires et inhalothérapeutes de la Gaspésie, Pier-Luc Bujold, considère que les employeurs du réseau doivent rendre les milieux de travail plus agréables :

 

Il faut travailler sur la reconnaissance au travail, mentionne Mireille Chartrand, de la table de concertation des groupes de femmes de la Gaspésie-les Îles :

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here