MISE EN GARDE AUX DRESSEURS DE POKÉMON GO

    386

    pokemon go

    Les joueurs de Pokémon Go doivent respecter certaines règles de sécurité et de civisme.

    Depuis quelques jours, la folie Pokémon Go a atteint la Gaspésie. Il est maintenant très fréquent de voir des groupes de personnes jouer à ce jeu virtuel dans des endroits publics bien réels.

    En fait, les joueurs se servent de leur téléphone intelligent pour localiser les personnages qu’ils doivent ensuite capturer virtuellement.

    Pokémon Go a été téléchargé par plus d’utilisateurs en une semaine que Tinder en cinq ans. La popularité de ce jeu est telle que des attroupements peuvent se former et provoquer certains désagréments.

    La Sûreté du Québec abonde dans le même sens. La sergente Hélène Nepton invite aussi les joueurs à la prudence et rappelle que certaines personnes mal intentionnées pourraient profiter de la popularité des petits personnages pour attirer des gens dans des endroits isolés :

     

    Ailleurs dans le monde Pokémon Go a déjà été mis en cause pour une vague de délits, d’infractions au code de la route et de plaintes, mais  la Sûreté du Québec ne rapporte aucune plainte officielle en Gaspésie.

    Les personnages peuvent se retrouver pratiquement n’importe où, mais généralement les instigateurs du jeu, en l’occurrence Nintendo, ont privilégié des lieux publics.

    Et déjà certaines villes y voient un fort potentiel en tourisme comme à Laval où l’office de tourisme invite aussi les utilisateurs à découvrir la ville via Pokémon Go.