Plus de femmes occupent des fonctions municipales

69

Le pourcentage de postes de maire, conseiller et préfet occupés par des femmes est plus élevé en Gaspésie-les Îles que dans l’ensemble du Québec.

Le Conseil du statut de la femme vient de publier la mise à jour de sa compilation statistique annuelle qui met en valeur la représentation des femmes dans les lieux décisionnels de la région.

En 2018, les femmes occupaient au moins 40 % des sièges dans plusieurs lieux décisionnels et consultatifs de la région.

Dans les municipalités, les femmes occupent 23 % des sièges à la mairie contre 19 % à l’échelle provinciale.  Dans les conseils municipaux, 38 % des postes ont été remportées par des femmes contre 35 % dans le reste du Québec.  Comme préfète, les femmes sont encore plus présentes puisqu’elles détiennent 40 % des sièges comparativement à la moyenne nationale qui est de 23 %.

Bien que la situation évolue lentement, la région s’approche de la parité en plusieurs domaines.  En 2009, la région ne comptait que des préfets masculins et 22 conseillères municipales de moins que maintenant.  Cependant, 12 mairies étaient occupées par des femmes en Gaspésie-les Îles il y a 10 ans, alors qu’aujourd’hui, on en compte 2 de moins.

Au conseil régional de la culture, la parité visée a été dépassée : les femmes occupent désormais 75 % des sièges du conseil d’administration.  L’Association touristique régionale affiche, quant à elle, la parité.  Au Conseil régional de l’Environnement, le conseil d’administration ne compte que 2 femmes à la table, la moitié moins qu’il y a 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here