Relance de l’École d’agriculture de Val-d’Espoir

1754
Photo: Wikipédia

L’École d’agriculture de Val-d’Espoir pourrait reprendre vie dans les prochaines années, sous une nouvelle forme.

Bien que le projet soit embryonnaire, l’idée fait son bout de chemin. Initialement fondées en 1936 sur invitation de Mgr Ross, les communautés religieuses des Cisterciens et des Clercs de Saint-Viateur ont érigé un monastère combinant la prière et l’enseignement qu’ils nomment Ferme-École Ste-Marie. Toutefois, elle fermera ses portes en 1961.

La mairesse de Percé, Cathy Poirier, admet qu’il y a un fort potentiel pour relancer un projet similaire. L’école d’agriculture a d’ailleurs joué un rôle important dans le développement de la Gaspésie :

Elle mentionne que les terres de Val-d’Espoir possèdent, encore aujourd’hui, une richesse pour l’agriculture biologique, ce qui correspond aux nouvelles tendances favorisant une alimentation avec des produits locaux :

Selon Cathy Poirier, ce projet coïncide également avec la volonté de Percé d’être attractif afin d’attirer de nouvelles familles et de diversifier son économie :

2 COMMENTAIRES

  1. Si jamais vous pouvez passer le message aux organisateurs, j’ai des idées pour eux! Il serait très intéressant, je crois, d’avoir un programme en agriculture biologique, une perspective qui se veut très progressiste et importante dans un monde bercé par le réchauffement climatique. Aussi, une école d’herboristerie, reliée à l’agriculture dans son désir de lien et de connaissance avec et de la terre, serait très intéressante et pourrait attirer beaucoup de monde en Gaspésie! 🙂

  2. Développement scolaire et organismes communautaires à impliquer pour l’horticulture, jardins communautaires, culture ancestrales, etc…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here