Sylvain Roy critique le pouvoir de la CAQ

93

La lune de miel est terminée pour le gouvernement de la CAQ, selon Sylvain Roy.

Les dernières semaines ont été plutôt difficiles pour le gouvernement caquiste qui a trébuché dans quelques dossiers.

Le député de Bonaventure donne en exemple les déclarations malheureuses du ministre de l’Agriculture dans la foulée du renvoi de l’agronome  Louis Robert qui dénonçait l’ingérence du privé dans le domaine des pesticides.

Le même ministre a comparé les fonctionnaires du ministère de l’Environnement à des ayatollahs et le ministre Bonnardel refuse une enquête de la Vérificatrice générale sur le F.A Gauthier alors qu’il la réclamait lui-même lorsqu’il était dans l’opposition.

Pour Sylvain Roy, ces exemples démontrent que la Coalition Avenir Québec fait l’apprentissage du pouvoir.

Le député note que la CAQ a changé son fusil d’épaule à de nombreuses reprises :

 

Les partis d’opposition ont également reproché le manque de transparence de la Coalition Avenir Québec dans plusieurs dossiers, dont toute la saga de la Société des traversiers du Québec.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here