Un laboratoire dans le parc de la Gaspésie

192

L’UQAR installe un laboratoire au sous-sol du centre de découverte du parc de la Gaspésie.

Des chercheurs de partout dans le monde pourront s’installer dans ces nouveaux espaces, le temps de mener leurs projets d’études.

Ils profiteront du caractère unique du parc, son altitude et son climat pour parfaire leurs connaissances, entre autres, sur les changements climatiques.

L’institution universitaire mène déjà des études dans les limites de ce territoire, que ce soit sur l’étagement de la végétation, le pergélisol, les risques en montagne ou le caribou de la Gaspésie.  Les scientifiques doivent par contre installer leurs équipements en mode temporaire, plus à la merci des éléments.

Martin-Hugues Saint-Laurent, professeur à l’UQAR, souligne que les nouvelles installations au centre d’interprétation rendront le travail plus facile pour les chercheurs :

 

Les installations dans le parc pourront accueillir une dizaine de chercheurs à la fois :

 

300 000$ sont investis dans ce projet.  La Fondation canadienne pour l’innovation et le gouvernement du Québec lui ont accordé 240 000$.  L’espace hébergera les équipements de laboratoire, les ordinateurs et un système de vidéoconférence.   Plusieurs équipements scientifiques, dont des stations météorologiques, seront installés en montagne.  Les équipements seront accessibles à compter du printemps prochain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here