Démantèlement d’un réseau de braconnage

    1109

    100 personnes sont visées dans l’opération de démantèlement d’un réseau de braconnage dans la Baie-des-Chaleurs qui a eu lieu à la fin de la semaine dernière.

    L’opération Pie a mobilisé une quarantaine d’agents de protection de la faune du Bas-Saint-Laurent-Gaspésie-les Îles.

    Les principales infractions que reproche ce ministère de juridiction provinciale aux individus sont la vente et l’achat de poisson et de gibier, le surplus de prises et la possession illégale.

    Selon la Protection de la Faune, le réseau se serait adonné à la vente et à l’achat illégaux de saumon atlantique, bar rayé, éperlan arc-en-ciel, omble de fontaine, cerf de Virginie, orignal et gélinotte huppée. Les quantités visées ne sont pas indiquées à ce jour.

    Outre de préciser que les individus opéraient principalement dans la Baie-des-Chaleurs, le ministère de la Forêt, Faune et Parcs ne donne pas de détail sur les endroits où les agents sont intervenus cette semaine.

    Au terme d’une «longue et minutieuse enquête», les agents de protection de la faune croient avoir mis fin au réseau.  Il n’est pas indiqué s’ils ont procédé à des saisies.

    Si les individus visés sont reconnus coupables, ils sont passibles d’amendes pouvant atteindre 400 000$.  L’enquête se poursuit.

     

     

     

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here