200 infirmières contactées pour occuper un poste temps plein

324
cmp.med.

Le CISSS de la Gaspésie souhaite combler plus d’une centaine de postes permanents en soins infirmiers grâce aux primes annoncées récemment par Québec.

Dans la région, une infirmière travaillant à temps partiel et qui accepterait un temps plein pourrait aller chercher 18 000$ en bonis pour la prochaine année.

Le directeur des ressources humaines, Alain Vézina, précise qu’au moins 200 appels téléphoniques ont été effectués auprès de ces travailleurs pour connaître leur intérêt à être rehaussé.

Jusqu’à maintenant, une quarantaine d’infirmière et infirmiers ont mentionné avoir de l’intérêt pour obtenir un travail à temps plein.

Selon la directrice générale, Chantal Duguay, le CISSS de la Gaspésie aurait besoin au moins d’une centaine et plus d’infirmières pour mettre fin au temps supplémentaire obligatoire.

Selon Alain Vézina, ce chiffre s’explique par les postes vacants et les emplois occupés par du personnel embauché au privé.

Le directeur des ressources humaines confirme qu’une seconde ronde d’appels sera effectuée chez les temps partiels et ensuite auprès des retraités qui voudraient réintégrer le réseau du CISSS de la Gaspésie.

Pour plus de détails sur nos nouvelles, écoutez nos bulletins d’information du lundi au vendredi à 6h30-7h30-8h30-11h30-16h30-17h30 à Radio Gaspésie.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here