900 M$ pour faire face à la crise sur le bois d’œuvre

65

Le gouvernement fédéral annonce un plan d’aide contenant des mesures atteignant près de 900 millions de dollars pour aider l’industrie forestière à faire face au conflit du bois d’œuvre.

Exportation et développement Canada disposera de 500 millions de dollars pour offrir des solutions de gestion du risque et de financement commercial, y compris des garanties de prêts et d’emprunts. La Banque de développement du Canada mettra quant à elle 105 millions de dollars en financement commercial à la disposition des entreprises forestières admissibles.

À ces montants s’ajoute une enveloppe de 260 millions de dollars visant à appuyer les travailleurs de l’industrie canadienne du bois d’oeuvre, notamment sous la forme de bonifications à l’assurance-emploi.

Trois ministres du gouvernement fédéral ont été mobilisés pour annoncer ce programme élaboré en réaction à la décision américaine de frapper les importations canadiennes de droits compensatoires à la frontière.

Le député d’Avignon-la-Mitis-Matane-Matapédia, Rémi Massé, affirme qu’au-delà de cette aide, son gouvernement souhaite régler ce dossier de façon définitive.

 

Il s’agit du cinquième conflit du bois d’oeuvre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.