Accord de gouvernance partagée du parc Forillon

365
Photo: Archives

Le gouvernement du Canada signe un accord pour établir une gouvernance partagée du parc national Forillon avec la Nation Micmac de Gespeg.

Il s’agit de la troisième entente du genre au Canada dans le cadre d’un Accord de réconciliation et de reconnaissance des droits.

L’annonce a été effectuée par la députée et ministre fédérale, Diane Lebouthillier qui affirme que cette entente vise a renouveler et renforcer les relations avec les peuples autochtones.

 

Il y aura dans les prochaines semaines l’instauration d’un comité de gestion coopérative où siègerons des membres de la communauté Micmac et du parc national Forillon.  Le directeur intérimaire du parc, Mathieu Côté et la conseillère de la Nation de Gespeg, Émily Roberts :

 

La gouvernance partagée permettra de réaliser des initiatives et activités conjointes liées à la conservation de l’intégrité écologique, la pratique d’activités traditionnelles, la préservation et la mise en valeur du patrimoine culturel Mi’gmaq.

À titre d’exemple, la chasse à l’orignal pourrait être permise dans le cadre d’activités de prélèvements pour une meilleure gestion du cheptel selon Mathieu Côté :

 

L’Accord signé entre la Nation Micmac de Gespeg et le parc national Forillon est d’une durée de 25 ans.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here