Avenir de la maison Biard: Le Festival les Percéides s’inquiète

218
Photo: Gouvernement du Québec

Le directeur du Festival international de cinéma et d’art Les Percéides de Percé garde espoir de protéger la maison Biard qui est menacée par une vente possible à des intérêts privés.

Malgré plusieurs tentatives pour sensibiliser l’Université Laval de Québec au rôle qu’occupe ce lieu, l’institution souhaite tout de même se départir de cette maison, construite en 1901, et qui fait partie intégrante du site patrimonial de Percé. François Cormier a donc déposé une demande à la ministre de la Culture, Nathalie Roy, pour obtenir un moratoire sur la vente du bâtiment. Toutefois, la ministre a indiqué qu’elle n’avait pas les pouvoirs d’intervenir :

 

François Cormier affirme que les besoins en hébergement sont importants pour la venue d’artistes de tous les secteurs d’activités dans ce domaine :

 

De plus, il craint la surenchère du marché immobilier en raison de pénurie de logements ce qui ferait monter le prix de vente.

Selon François Cormier, la maison Biard devient une pièce maitresse dans le contexte où Percé vient d’être désignée « Espace Bleu de la Gaspésie » :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here