Les baleines noires étaient moins nombreuses à se reproduire cette année

83

Les baleines noires étaient moins nombreuses dans leur aire de reproduction des côtes de la Floride, l’hiver dernier.

Ce constat s’ajoute à leur haut taux de décès observé dans le golfe du Saint-Laurent, cet été.

Selon Lyne Morissette, biologiste spécialisée en écosystèmes marins, on en a vu moins de 10 dans leur pouponnière du sud des États-Unis, contre un nombre habituel de plus de 200.

 

De plus, selon les observations de la NOAA, l’équivalent américain du ministère des Pêches et des Océans, les baleines noires en âge de se reproduire n’ont pas mis bas cette année. Les petits sont le fruit des baleines plus âgées.

 

Également, la raréfaction de la nourriture préférée des baleines noires fait planer une menace de plus pour cette espèce en voie d’extinction. Selon Stéphane Plourde, chercheur spécialisé en zooplancton à l’Institut Maurice Lamontagne, on observe une diminution du plancton dans l’aire habituelle d’alimentation, au sud-ouest de la Nouvelle-Écosse et dans le golfe du Maine. C’est le réchauffement de l’eau qui serait en cause.

 

Cette baisse de la principale source d’alimentation des baleines noires pourrait en expliquer le faible taux de reproduction, selon lui.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here