Barrages hydroélectriques, pas d’inquiétudes pour l’éolien

120

L’idée de la CAQ de lancer de nouveaux projets de barrages hydroélectriques au Québec n’inquiète pas les intervenants gaspésiens du secteur éolien.

Le président de la Régie intermunicipale de l’énergie de la Gaspésie-les Îles, Simon Deschênes, soutient que l’éolien semble conserver sa place dans les plans du parti de François Legault.

Toutefois, pour que la Gaspésie puisse ajouter des parcs sur son territoire, Québec devra substantiellement améliorer la capacité de transport de l’électricité :

 

Le prochain gouvernement devra en effet s’attarder à la capacité de transport du réseau d’Hydro-Québec en Gaspésie, estime le Créneau d’excellence en énergie renouvelable de la Gaspésie-les Îles.

Pour la directrice générale Syndie Pennberthy, le souhait évoqué par François Legault de construire des barrages demeure imprécis dans ses détails.  Elle croit que l’énergie éolienne continuera de s’inscrire comme une solution avantageuse :

 

Et pour s’inscrire réellement dans un développement durable, le prochain gouvernement du Québec devrait s’inspirer de la Suède notamment, pour faire en sorte que la consommation domestique diminue :

 

 

La Coalition Avenir Québec est cependant discrète concernant des politiques d’économie d’énergie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here