Bilan du Festival Vues sur mer : l’art du cinéma documentaire y est toujours bien vivant

175

Le Festival Vues sur mer dresse un bilan fort positif de sa 12e édition, qui s’est tenue du
31 mars au 3 avril à Gaspé, en comptabilisant approximativement 850 entrées uniques.

Les cinéphiles ont eu l’occasion d’assister à la projection de 23 films en présentiel pour une première fois depuis 2019 alors que les deux précédentes éditions optaient pour une formule hybride entre le virtuel et la salle de cinéma, mentionne Maxime Boucher, le co-programmateur du festival.

 

Vues sur mer est l’un des seuls festivals consacrés uniquement à l’art du documentaire au Québec avec notamment les Rencontres internationales du cinéma documentaire (RIDM) à Montréal. Exprimant son amour pour cet art, Maxime Boucher parle d’une magie du documentaire qui fait ressentir des fragments du réel qui touchent émotionnellement les gens.

 

Concernant les prix remis lors de cette 12e édition, Zo reken a remporté le Grand Prix et  Perdre Mario a reçu le Prix Gaspésien remis au meilleur film réalisé par un artiste de la péninsule ou qui aborde des thèmes chers à la région.

 

Le comité organisateur travaille avec un budget de 20 000 dollars pour faire rayonner l’art du documentaire et le cinéma d’auteur et offrir des conférences et des ateliers-discussions.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here