Le cannabis: Pas un défi majeur pour la SQ

151

La Sûreté du Québec se dit prête à intervenir en Gaspésie pour appliquer les différents règlements de la loi qui encadre la légalisation du cannabis.

On sait déjà que plusieurs municipalités n’auront pas nécessairement les mêmes règlements en ce qui concerne la consommation du cannabis sur leur territoire.

Sur cet aspect, le porte-parole de la SQ pour la région, Claude Doiron, ne voit pas de défi majeur pour les policiers qui devront intervenir.

 

Claude Doiron assure que les agents ne feront pas non plus de zèle dans l’application des règlements dans les endroits publics où il sera complément interdit de fumée de la marijuana.

 

Concernant la conduite automobile, la Sûreté du Québec n’utilise pas encore d’appareil électronique pour tester les conducteurs qui ne respecteraient pas la loi.

Cependant,  90 % des policiers ont reçu une formation pour détecter une personne qui aurait consommé du cannabis alors que c’est tolérance zéro.

 

En terminant, Claude Doiron explique que les autres articles du Code criminel vont continuer à s’appliquer.  Notamment cela pourrait être le cas pour la possession de cannabis qui dépasserait le maximum permis de 30 grammes par personne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here