Chasse à l’orignal: Diminution du nombre de femelles abattues

108

Le biologiste au ministère de la Faune, Martin Dorais, affirme que la saison de chasse à l’orignal dans la zone 01 a été bonne, malgré une diminution du nombre de femelles abattues.

Le ministère a publié récemment les résultats de chasse pour la saison 2018. Dans la zone 01, c’est 4 239 orignaux qui ont été abattus, ce qui se situe dans la moyenne des 5 dernières années. Cependant, le biologiste remarque une diminution du nombre de femelles abattues par rapport à l’année dernière. En 2017 c’est 1 722 femelles qui ont été abattues comparativement à 1 238 cette année. Martin Dorais rappelle que depuis 2 ans un plus grand nombre de permis pour la femelle sont délivrés afin de diminuer la pression sur les mâles. Cependant, la plupart des chasseurs privilégient toujours le mâle :

À l’échelle provinciale, le nombre de bêtes abattues est passé de 27 672 en 2017 à 19 700 en 2018, une diminution de presque 8 000 orignaux. Cependant, il faut noter que la saison 2017 avait été très bonne et que la saison 2018 est une saison restrictive ce qui veut dire qu’il était interdit de chasser la femelle dans plusieurs zones. Le ministère affirme donc ne pas s’inquiéter de cette baisse, car le meilleur indicateur pour évaluer la tendance des populations est la récolte de mâles.

Cette dernière est stable. Il s’est abattu 14 329 mâles en 2018 au Québec ce qui se situe dans la moyenne des dernières années.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here