Cimenterie de Port-Daniel pointée pour la hausse de GES

246
La cimenterie de Port-Daniel. Photo : Gracieuseté

Le Québec n’arrive toujours pas à réduire ses émissions de gaz à effet de serre. Au contraire, elles ont augmenté de 1,5 % entre 2018 et 2019 selon le bilan rendu public par le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques.

La principale responsable de cette augmentation n’est nulle autre que la cimenterie McInnis, à Port-Daniel en Gaspésie.

En chiffres absolus, les émissions de G-E-S ont atteint 84,3 millions de tonnes en 2019, soit une augmentation de 1,28 million de tonnes par rapport à l’année précédente.

Le ministère tente de faire bonne figure en invoquant le fait que les émissions ont tout de même diminué de 2,7 % en 2019 par rapport aux émissions de 1990. Cette réduction est néanmoins à des années-lumière de la cible de réduction du Québec, qui était de 20 % en 2020 par rapport à 1990.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here