Collisions mortelles : le bilan demeure stable en 2022

102

Le bilan des collisions mortelles est demeuré stable au Bas-Saint-Laurent et Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine selon le Bilan de la sécurité routière 2022 émit par la Sûreté du Québec.

Ainsi, le nombre de collisions mortelles était de 25 en 2022 alors qu’il s’établissait à 26 en 2021.

La région fait meilleure figure que l’ensemble du Québec alors que le nombre de collisions mortelles a augmenté, passant de 245 en 2021 à 266 en 2022.

Le plus grand nombre de collisions mortelles s’est produit dans la région de Mauricie-Lanaudière, avec 45, suivie de l’Estrie-Centre-du-Québec avec 41 et de l’Outaouais-Laurentides qui en a compté 38.

Quant au nombre de décès dans la province, celui-ci a connu une hausse spectaculaire de 9% passant de 265 à 291. Il s’agit d’une hausse inégalée en plus d’une décennie alors que la route avait fait 320 victimes en 2012 et que la moyenne est de 253.

Les principales causes de collisions mortelles demeurent : la conduite imprudente et les excès de vitesse avec 32%, la capacité de conduite affaiblie par l’alcool, les drogues ou la fatigue dans 15% des cas et l’inattention ou la distraction avec 9%.

Fait étonnant, près de 30% des victimes mortes dans des collisions routières ne portaient pas la ceinture de sécurité.

Malgré tout, le bilan au Québec demeure relativement enviable puisque le nombre de victimes est de cinq décès par 100 000 habitants, le classant deuxième meilleur au Canada et parmi les meilleurs en Amérique du Nord.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here