Comité de citoyens pour protéger la plage Haldimand

778
Une image vaut mille mots pour la plage Haldimand à Gaspé. Photo: Facebook

Un comité de résidents et d’utilisateurs de la plage de Haldimand voit le jour dans le but de protéger les lieux d’une trop grande utilisation de la part des campeurs.

Le phénomène du camping sauvage sur les plages à Gaspé est très présent cet été et des citoyens s’inquiètent de plus en plus des impacts sur ces milieux fragiles. Après Douglastown, c’est maintenant des résidents du secteur de Haldimand qui sonnent l’alarme.

La porte-parole du comité qui regroupe plus de 70 personnes, Linda Cléments, affirme que le nombre de campeurs sur la plage est démesuré et cause du tort à l’environnement.

 

La situation avec les véhicules qui circulent sur la plage est aussi soulevée par le comité qui affirme que cela dégrade les lieux. Le comité souhaiterait que la Ville de Gaspé barre la route d’accès vers la plage à la hauteur du pont de Haldimand.

Linda Cléments précise que plusieurs résidents et utilisateurs ont même décidé de ne plus fréquenter la plage de crainte de marcher à des endroits insalubres.

 

Le comité de résidents et d’utilisateurs ont d’ailleurs rencontré la Ville de Gaspé pour faire part de leurs inquiétudes et ont proposé d’utiliser la règlementation sur les nuisances publiques afin de déloger les campeurs fautifs.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here