Le Conseil de l’industrie forestière est satisfait de l’annonce sur les résidus du bois

129

Le Conseil de l’industrie forestière du Québec applaudit l’annonce du gouvernement fédéral d’investir de 261 millions de dollars en cinq ans dans la lutte aux changements climatiques.

Cet argent permettra notamment de bonifier les opérations de programmes de boisement et de reboisement du ministère des Forêts du Québec.

L’un des 3 volets annoncés vendredi par Québec et Ottawa, celui portant sur la biomasse forestière résiduelle, bénéficiera d’un soutien fédéral de 50 millions de dollars.

Le président directeur général du Conseil de l’industrie forestière du Québec, Denis Lebel, note que cette annonce confirme que les deux paliers gouvernementaux reconnaissent la forêt comme un outil incontournable pour lutter contre les changements climatiques.

L’Union des municipalités du Québec (UMQ) réclamait également la bonification du programme de biomasse forestière et se réjouit des annonces gouvernementales.

Selon le président du Comité forêt de l’UMQ, Pierre Corbeil, l’utilisation accrue de la biomasse forestière résiduelle dans la production de chaleur permet d’insuffler un nouvel élan au secteur forestier en plus de soutenir le développement économique de plusieurs régions du Québec

Le plan du gouvernement du Québec est d’en arriver à des réductions de 530 000 tonnes équivalent de CO2 annuelles d’ici 2030.

Ceci équivaut à retirer 156 000 voitures sur les routes de la province.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here