COVID-19: Les chasseurs invités à respecter les règles de base

1796
Photo: Archives

La Santé publique affirme qu’il ne devrait pas y avoir d’interventions en forêt Gaspésie pour faire respecter les mesures de sécurité concernant la COVID-19 lors de la chasse à l’orignal.

Elle préfère se fier au bon jugement des chasseurs.

Cependant, les mesures en place, comme la distanciation sociale, devraient venir changer certaines habitudes de ces derniers.

Le directeur de la santé publique pour la Gaspésie demande d’abord aux chasseurs d’avoir en leur possession le matériel nécessaire pour appliquer les règles de base, comme le lavage des mains. Il sera important aussi de maintenir une distance de 2 mètres lors des activités de chasse, comme le dépeçage de l’orignal ou dans une cache.

Le Dr Yv Bonnier-Viger précise que c’est un peu plus compliqué en ce qui concerne le nombre de personnes qui devraient se retrouver à l’intérieur d’un camp de chasse.

 

Dans le cas où il ne s’agirait pas de membres d’une même famille, le directeur de la santé publique recommande de limiter à 50% le nombre de personnes qui devraient se retrouver dans un même camp.

 

Pour l’instant, il n’est pas question d’avoir des interventions durant la chasse pour faire respecter les mesures de sécurité afin de limiter les cas de COVID-19. Le Dr Yv Bonnier Viger préfère se fier au bon jugement des personnes.

 

Annuellement, c’est environ  25 000 chasseurs provenant de la région et d’ailleurs en province qui se retrouveront dans la forêt Gaspésienne en octobre pour la chasse à l’orignal.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here