Pascan ne voit pas d’intérêt dans le modèle coopératif

718
Photo: Archives

Pascan Aviation ne voit pas d’intérêt à s’associer avec une coopérative aérienne pour desservir les régions et croit que le modèle d’affaires actuel répond bien aux besoins.

L’idée que les régions se dotent d’une coopérative pour offrir un service aérien abordable et durable ne semble pas être bienvenue dans les rangs des transporteurs privés.

Le copropriétaire de Pascan Aviation, Yani Gagnon, ne croit pas que les municipalités devraient devenir gestionnaire d’entreprise aérienne telle que proposée dans certains modèle :

 

En plus, Yani Gagnon, explique qu’il y a peu de chance que les compagnies ariennes s’entendent avec une coopérative pour offrir des services. Selon lui, les contrats attribués en appel d’offres tous les deux ans sont trop risqués pour les entreprises qui doivent investir de gros montants d’argent pour offrir un service

 

Pour sa part, le maire de Gaspé, Daniel Côté, qui est sur le comité formé pour  trouver une solution au départ d’Air Canada, comprend la position de Pascan, mais croit toujours essentiel de revoir le modèle d’affaires existant :

 

Concernant la durée du contrat octroyé par une coopérative à une compagnie aérienne pour offrir un service en région, Daniel Côté avoue qu’il pourrait s’étaler sur plusieurs années :

 

Le comité doit se réunir à nouveau ce mois-ci pour évaluer les différentes options sur la table pour remplacer Air Canada dans les régions.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here