Crise du logement : quelles options possibles?

459

Selon la MRC de la Cote-de-Gaspé, la crise du logement pourrait perdurer sans aide gouvernementale.

Le 21 février dernier, la MRC organisait un événement sur le thème des différents types de logements collectifs pour faire face à la pénurie dans la région.

La quarantaine de personnes présentes ont ainsi pu en apprendre davantage sur les différents modèles, leur fonctionnement et les conditions gagnantes pour les mettre en place.

Comme l’explique Bruno Bernatchez, directeur général de la MRC de La Côte-de-Gaspé, les logements collectifs ne se limitent pas à des blocs d’appartements appartenant à un propriétaire unique, à une coopérative de locataires ou à un organisme sans but lucratif :

 

Face aux coûts astronomiques nécessaires pour la construction de logements et les difficultés de rentabiliser l’investissement, les promoteurs privés peuvent recevoir des incitatifs municipaux mais ne sont pas éligibles à beaucoup d’aide gouvernementale.

Cependant, pour ce qui est des organismes sans but lucratif, plusieurs avenues sont accessibles. Pour sa part, la MRC peut non seulement conseiller, elle peut même donner un coup de main :

 

D’après une étude dévoilée par la MRC en 2022, le manque de logements dans la région est criant alors qu’il manque aujourd’hui plus de 400 unités et que dans quelques années il en manquera plus de 900.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here