Daniel Côté appuie le projet de loi pour protéger les élus

81

Le maire de Gaspé espère que le projet de loi pour protéger les élus de propos ou gestes qui portent atteinte au droit à la vie privée aura l’effet escompté.

Le but de la pièce législative est de contrer les menaces, le harcèlement et l’intimidation à l’endroit des élus dans le cadre de leur fonction.

Les personnes qui poseraient des gestes répréhensibles pourraient alors s’exposer à des amendes entre 500 $ et 1 500 $.

Une seconde amende de 50 $ à 500 $ est prévue pour toute personne qui causerait du désordre dans le déroulement d’une séance d’un conseil municipal.

Le maire Daniel Côté approuve cette initiative pour protéger les élus, ce qui aura sans doute un impact pour éviter des démissions, et encouragera les personnes de qualité à faire carrière en politique :

 

À titre d’exemple, Daniel Côté se souvient d’une période plus difficile comme élu lors de la saga des plages à Gaspé :

 

Les élus auraient aussi la possibilité de s’adresser à la Cour supérieure pour obtenir des injonctions contre les individus fautifs.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here