D’autres crevettes nordiques de l’Atlantique à la rescousse

251
Photo : Archives

Alors que les stocks de crevettes du golfe Saint-Laurent sont en chute libre, ceux d’autres secteurs de l’Atlantique se portent mieux et deviennent une alternative pour les transformateurs.

Ces crevettes, aussi appelées nordiques, pourraient être utilisées par des usines afin de compenser le manque de ressource dans le golfe et ainsi fonctionner plus longtemps au bénéfice des travailleurs saisonniers. Cela a notamment été le cas avec Marinard récemment.

Le biologiste de Pêche et Océans, Hugo Bourdage, précise les autres stocks en Atlantique qui sont en meilleure santé.

 

Hugo Bourdage explique la baisse des stocks de crevettes dans notre secteur de deux façons.

D’abord, les courants marins ont changé depuis les dernières années, ce qui a augmenté la température de l’eau, ce qui nuit considérablement à la crevette:

 

L’autre point important, est la présence dans le golfe Saint-Laurent du sébaste en plus grande quantité que la normale et qui est un grand prédateur de la crevette.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here