Des baigneurs sur plusieurs fosses à saumon dans les 3 rivières de Gaspé

1960

L’importante augmentation des baigneurs sur les rivières à saumon cause des maux de tête à la Société de gestion des rivières de Gaspé.

Depuis le début de juillet, les journées chaudes attirent un grand nombre de personnes dans certaines zones que les pêcheurs fréquentent sur les rivières St-Jean, York et Dartmouth.

Pour le directeur de la société de gestion, le phénomène est particulier cet été. Malgré les affiches interdisant la baignade depuis 10 ans, plusieurs personnes vont à l’encontre de la règlementation. Jean Roy mentionne que son organisme pourrait être beaucoup plus stricte sur l’application du règlement, mais il précise ne pas souhaiter en venir là.

Il cite 2 cas de pêcheurs qui ne reviendront probablement plus sur les rivières de Gaspé.

 

Ce problème pour les gestionnaires des rivières à saumon de Gaspé s’étend à plusieurs endroits, selon Jean Roy.

 

Jean Roy croit possible qu’il y ait une meilleure cohabitation entre les pêcheurs et les baigneurs dans les rivières de Gaspé.

 

2 COMMENTAIRES

  1. La solution est portant simple. Puisque ce phénomène existe depuis toujours, ayant moi même grandi sur le bord de la rivière Dartmouth, je peux dire que j’ai passé mes êtés à m’y baigner. Ce sont toujours les mêmes endroits qui sont fréquentés et utilisés par les baigneurs. Il s’agit simplement de designer ces endroits comme étant des zones autorisées à la baignade et les multiples autres fausses serait alors pour les pêcheurs et « leur » sport.

  2. Il ne faut pas oublier que les rivières appartiennent à tous les Québecois qui avec leurs impôts supportent et subventionnent les organisms comme les Zec et autres. @ pêcheurs qui ne reviendront pas en contrepartie du npmbre de touriste qui viennent en Gaspésie profité de la nature et de leurs investissements

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here