Des coupes de services à craindre à l’Hôpital de Gaspé

557

L’APTS craint des coupures de services aux laboratoires biomédicaux en Gaspésie, particulièrement à l’Hôpital de Gaspé.

L’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux s’inquiète des répercussions occasionnées par le manque de personnel.

Dans la dernière année, l’équipe de technologistes médicaux est passée de 14 à 6 en raison de 4 départs et 4 autres en congés de maladie.

Cette situation épuise le personnel en poste et menace même des bris de services, comme le mentionne l’assistante chef du laboratoire, Julie Joncas :

 

Selon la représentante de l’Alliance pour la Gaspésie, Jenny Tardif, la situation est grave. De plus, le projet Optilab en place depuis 2016 nuit à l’attraction et la rétention de nouveaux employés à ce département :

 

Pour sa part, la responsable nationale du dossier pour l’APTS, Sandra Etienne, décrit l’importance de maintenir ces services de proximité notamment en chirurgie :

 

Selon Jenny Tardif, quelques solutions sont proposées pour remédier à cette situation d’urgence afin de maintenir ces services de proximité :

 

Pour sa part, la députée de Gaspé, Méganne Perry-Mélançon, est d’avis que le rapatriement des services doit se faire. Elle interpelle d’ailleurs le ministre Christian Dubé pour une révision complète du projet OPTILAB.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here