Des intervenants sont à bout de souffle dans les Centres jeunesses de la région

509

L’Alliance du personnel professionnel et technique du réseau de la santé et des services sociaux déplore la pression mise sur le personnel qui intervient auprès des jeunes au Centre jeunesse de la Gaspésie et des Îles.

Malgré une légère diminution des signalements retenus dans la dernière année dans la région, la représentante nationale, Guylaine Michel, soutient que les intervenants sont à bout de souffle. Elle cite en exemple des statistiques qui démontrent les effets de la pression qui se retrouve sur le personnel d’intervention auprès des jeunes.

Selon elle, la surcharge de travail sur le personnel d’intervention explique également les congés de maladie enregistrés dans les derniers mois au Centre jeunesse du CISSS de la Gaspésie et des Îles. En juillet dernier, par exemple, le pourcentage du personnel en congé de maladie s’élevait à près de 12 %. Guylaine Michel affirme qu’il est urgent de s’attaquer à ce fléau pour maintenir des services d’aide de qualité dans les institutions.

La représentante nationale de l’APTS est d’avis qu’il est important de protéger le personnel en fonction qui doit composer avec la pénurie de main-d’œuvre dans les institutions du CISSS de la Gaspésie et des Îles.

Guylaine Michel invite d’ailleurs le Ministère de la Santé à travailler de concert avec son alliance afin de mieux identifier les problèmes et y remédier efficacement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here