Diminution possible des taxes scolaires pour les Gaspésiens

218

Les Gaspésiens pourraient avoir à payer moins de taxes scolaires, si le projet de loi 166 est adopté.

Le gouvernement souhaite réformer le mode de taxation scolaire. Il propose notamment de fixer un taux identique à l’ensemble d’une région, plutôt que pour chaque commission scolaire.

Par exemple, en Gaspésie, le taux de taxation serait calqué sur celui de la Commission scolaire des Îles de 28 cents du 100 $ d’évaluation.

Pour les résidents du territoire de la Commission scolaire des Chics-Chocs, il s’agirait d’une diminution 3 cents. De plus, le premier 25 000 $ de l’évaluation foncière ne serait pas imposé.

Plus précisément, pour une maison évaluée à 175 000 $, le montant s’élèverait à 426 $ par année, soit une baisse de 118 $ par rapport à la taxe imposée en 2017-2018.

Le projet de loi prévoit également que la taxe sera gérée par un percepteur par région et que les sommes seraient redistribuées au prorata du nombre d’élèves par commission scolaire.

La Commission scolaire des Chics-Chocs note en terminant que plusieurs autres régions du Québec bénéficieront d’un taux beaucoup plus bas que celui de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here