Du concombre de mer dans votre assiette

173

La Poissonnerie de Cloridorme espère que les Québécois s’intéresseront davantage à la consommation de concombre de mer.

Pêches et Océans Canada vient d’autoriser une pêche commerciale au concombre de mer alors que les captures ne sont permises qu’en pêche exploratoire en Gaspésie et sur la Côte-Nord depuis une dizaine d’années.

Cette pêche génère en moyenne chaque année des débarquements de 2,1 millions de dollars.  Les prix ont presque doublé depuis 2013.  La Poissonnerie Cloridorme est le seul transformateur au Québec.

Jean-William Ayotte, gestionnaire de la qualité chez Poissonnerie Cloridorme, affirme que la création d’une pêche commerciale apportera de la stabilité dans les approvisionnements.

Bon an mal an, son entreprise transforme environ 2 millions de livres de produits bruts pêchés par 5 pêcheurs.  Si les Asiatiques sont familiers avec ce produit, Jean-William Ayotte considère qu’il faut le mettre en valeur afin d’attirer la clientèle québécoise :

 

95% de la production de l’usine de Cloridorme est destinée aux marchés asiatiques.  L’entreprise a aussi un contrat avec un supermarché dans l’Ouest canadien.

La pêche commencera vers la mi-juillet en Gaspésie et le 1er mai sur la Côte-Nord.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here