D’une campagne à l’autre, techniquement possible

99

La fin de la campagne fédérale le 20 septembre, permettrait aux candidats défaits aux élections fédérales de se présenter aux élections municipales en novembre.

Ainsi, la période de mises en candidature pour les conseillers, maires et préfets dans les municipalités se terminera le premier octobre, soit 11 jours après l’élection.

Dans la circonscription de Gaspésie-les Îles-de-la-Madeleine, 2 adversaires, libérale et bloquiste, sont issus du pallier municipal.  La députée sortante et ministre Diane Lebouthillier a été préfète de la MRC du Rocher-Percé.  Pour sa part, Guy Bernatchez du Bloc Québécois vient de céder sa place de maire de Saint-Maxime-du-Mont-Louis à son suppléant.

Toutefois, malgré leurs liens avec le monde municipal, les 2 candidats affirment n’avoir aucun agenda à ce sujet, même s’il est techniquement possible pour les candidats défaits de se présenter aux élections municipales.

Questionné sur ses intentions une fois l’élection terminée, le candidat bloquiste, Guy Bernatchez, affirme travailler uniquement en fonction d’une victoire.

Même raisonnement pour la candidate libérale, Diane Lebouthillier.  Le poste n’est aucunement une option pour celle qui a été préfète jusqu’en 2015, même si sa successeure, Nadia Minassian, vient d’annoncer qu’elle ne serait pas candidate.

Les élections municipales ont lieu le 7 novembre.

Pour plus de détails sur nos nouvelles, écoutez nos bulletins d’information du lundi au vendredi à 6h30-7h30-8h30-11h30-16h30-17h30 à Radio Gaspésie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here