Échouage du crevettier : La Garde côtière pointée du doigt

1585

L’échouage du bateau de pêche le Joneve à Rivière-au-Renard aurait pu être évité avec une meilleure intervention de la Garde côtière, selon les capitaines impliqués dans cet incident.

Le bateau de pêche à la crevette a subi une panne de son gouvernail, samedi matin, et a été remorqué jusqu’à Rivière-au-Renard par le navire JD Caroline-Christine. C’est en fin de soirée que la situation s’est dégradée, au moment d’entrer dans le havre de pêche, alors que les cordages servant a tiré le Joneve ont cédé en raison du mauvais temps.

Auparavant, le capitaine du navire, Pierre Dupuis, avait demandé de l’aide à la Garde côtière.

 

Le capitaine du JD Caroline-Christine, Martin Paré, croit qu’une intervention de la Garde côtière en mer pour aider à faire entrer le Joneve dans le havre de pêche aurait permis d’éviter cet incident.

 

Dave Cotton, un autre capitaine qui a aussi participé aux manœuvres, affirme que le navire actuel servant au sauvetage n’est pas adéquat pour venir en aide aux pêcheurs de crevette.

 

C’est finalement un hélicoptère de la Défense nationale qui est intervenu à 3h du matin pour évacuer l’équipage.

Dave Cotton pointe du doigt la décision de Pêches et Océans d’avoir fermé le Centre de services de communication et de trafic maritimes de Rivière-au-Renard pour le relocaliser aux Escoumins, sur la Côte-Nord.

 

Enfin, le capitaine croit fermement que cet incident aurait pu se transformer en tragédie.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here