Éco certification du crabe: L’AQIP veut des réponses

150
Du crabe des neiges. Photo : Archives

L’Association québécoise de l’industrie de la pêche veut faire pression sur le Marine Stewardship Council pour qu’il rétablisse la certification de pêche durable du crabe des neiges.

L’AQIP juge que la décision du MSC de prolonger la suspension de la certification pour un an est très sévère d’autant plus qu’aucune baleine n’a été retrouvée morte en 2018 suite aux mesures de protection prises par le Canada.

Le directeur, Jean Paul Gagné, affirme que son organisme et d’autres du Québec et des Maritimes feront des représentations au MSC lors de l’exposition nord-américaine des produits marins à Boston dans deux semaines. Il confirme que des pressions seront faites pour le rétablissement de la certification dans les meilleurs délais.

 

Jean-Paul Gagné explique que la  suspension de la certification de pêche durable du crabe des neiges l’an dernier n’avait cependant pas empêché les entreprises de vendre le crustacé aux États-Unis et au Japon. Le MSC est basé en Europe et c’est surtout à cet endroit que la certification est exigée.

Cependant, des pressions se font sentir de la part de certains marchés comme en Asie, pour avoir le statut de pêche durable ce qui pourrait nuire à long terme.

 

Le directeur de l’AQIP avoue qu’avec cette décision du Marine Stewardship Council, il n’est pas impossible que l’industrie du crabe des neiges cherche ailleurs pour obtenir une certification de pêche durable.

 

Les pêcheurs s’attendent à une augmentation moyenne des quotas de cette année en raison de la santé de la ressource.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here