Énergies renouvelables: Une politique industrielle s’impose au Québec

203
Albany Wind Farm near the town of Albany , Western Australia.

Une profonde réflexion s’impose au Québec afin de développer une politique industrielle associée au développement des énergies renouvelables.

La filière éolienne est devenue un acteur important dans ce domaine à la fin des années 1990. Toutefois, l’absence d’appels d’offres pour des projets de développement après 2016 jusqu’en 2020-2021, en raison des surplus d’électricité au Québec, a obligé les usines à se reconvertir, comme le mentionne le directeur de Nergica, Frédéric Côté :

 

Selon lui, l’importance d’établir une stratégie industrielle dans les circonstances s’appuie sur les besoins en énergie dans les prochaines années:

 

Du point de vue de Frédéric Côté, même si le Québec s’alimente essentiellement en hydroélectricité depuis plus d’une cinquantaine d’années, les énergies renouvelables prendront une place importante dans le futur.

Il ajoute que l’expertise développée depuis plusieurs années positionne le Québec parmi les leaders de l’industrie :

 

Pour Frédéric Côté, le Québec est la province canadienne ou l’on retrouve le plus d’expertise en terme de fabrication, de construction et d’ingénierie. C’est pourquoi il est important de statuer sur une stratégie industrielle qui sera la clef pour l’obtention de futurs projets.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here