Le STEEQ qualifie d’intéressante l’entente de principe

134

L’entente de principe intervenue entre Québec et le Front commun apporte des améliorations salariales tout en évitant de perdre des acquis selon le STEEQ.

La présidente du Syndicat des travailleurs de l’éducation de l’Est du Québec qualifie globalement le pacte d’intéressant.

Anne Bernier explique que le grand gain est au niveau salarial avec 17,4% sur les 5 prochaines années.

 

Un autre point de l’entente important est le maintien des conditions pour la retraite où le syndicat craignait de perdre des acquis.

 

En ce qui concerne les enjeux aux tables sectorielles, Anne Bernier ne veut pas dévoiler la teneur de l’entente laissant au personnel enseignant le soin de prendre connaissance du contenu auparavant.

 

Les travailleurs de l’éducation de l’Est-du-Québec doivent se prononcer sur l’entente globale entre le 15 janvier et le 19 février.

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here