Pour un financement équitable de l’industrie des pêches

85

Le ministre des Pêcheries du Québec presse son vis-à-vis fédéral de mettre en œuvre un fonds de développement de l’industrie québécoise, comme il l’a fait pour les provinces maritimes l’an dernier.

Le Fonds des pêches de l’Atlantique est doté, depuis mars 2017, d’une enveloppe de 325 millions de dollars pour faire croître et soutenir le secteur des poissons et fruits de mer.

Laurent Lessard calcule qu’au pro-rata de sa part de marché, le Québec mérite un fond équivalent de 30 millions de dollars.

 

Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec reproche également à Dominic LeBLanc d’encourager une compétition déloyale à la faveur de l’industrie de l’Atlantique, avec son programme de promotion de 40 millions de dollars.

C’est à armes inégales que l’industrie québécoise y puise sa part, déplore Laurent Lessard.

 

L’industrie des pêches et de l’aquaculture du Québec représente environ 8000 emplois.

Ses 70 usines de transformation écoulent une valeur de 550 millions de produits, avec des débarquements totalisant 255 millions de dollars.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here